Florence Liard

Florence Liard est professeure invitée à l’Université Saint-Louis - Bruxelles. Elle est diplômée du doctorat en Histoire, Arts et Archéologie, du Master en Histoire, et de la Licence en Archéologie à l’UCLouvain. Au départ d’une étude multidisciplinaire des traditions potières, sa thèse de doctorat visait à la reconstruction de divers aspects de la vie quotidienne des communautés crétoises à la suite de la destruction des palais minoens à la fin du Bronze Récent. Cette recherche fut soutenue par le FNRS et appuyée par plusieurs bourses de recherche en Belgique, aux Etats-Unis et en Grèce.

 

Ses recherches postdoctorales, menées depuis 2015, portent sur les phénomènes de changements, de continuité, d’appropriation et d’innovation survenus dans les traditions céramiques en Grèce ancienne, en réponse à des événements majeurs d’expansion politique et économique enregistrés par l’archéologie et par l’histoire. Cette enquête couvre un large spectre chronologique allant du Néolithique Final à l’époque prémoderne, de manière à considérer les caractéristiques relatives à l’Antiquité au sein d’une histoire « globale ». Au travers d’une analyse interdisciplinaire des poteries et de leur contexte de découverte, il s’agit d’identifier la nature stylistique, technologique ou fonctionnelle du changement, et de déterminer le rôle respectif des artisans et de la demande des consommateurs dans ce processus. L’objectif est de qualifier l’impact – ou l’absence d’impact – de grands bouleversements rapportés par l’histoire sur le mode de vie et sur les pratiques quotidiennes des populations, de manière à apporter un éclairage nouveau sur l’histoire des peuples en Grèce.

 

Après un séjour à l’Academia Belgica et un autre à l’Université d’Architecture de Venise (appuyé par l’Institut Historique Belge de Rome), Florence Liard a effectué un premier postdoctorat en tant que Williams Fellow à la British School of Archaeology at Athens. Elle a ensuite travaillé comme postdoctorante, puis ingénieure de recherche à l’Université Bordeaux Montaigne, dans le cadre de projets « Initiative d’Excellence (« IdEx ») et « Laboratoire d’Excellence » (LabEx). En juin 2020, elle a débuté un postdoctorat à la Faculté d’Archéologie de l’Université de Leiden. 

Mots clés

Histoire locale - traditions potières - archéométrie - changement sociétal - Crète minoenne - Rome tardo-républicaine - conquête romaine de la Grèce - Grèce tardo-byzantine - Quatrième Croisade - Grèce ottomane.

Publications majeures

Liard F., “Pottery Traditions in Northeastern Crete after the Fall of the Minoan Palatial Systems: A Petrographic Approach at Sissi and Malia,” American Journal of Archaeology, vol. 123.2, 2019, p. 169-212.


Liard F., Pomonis P., Koutsovitis P., Gait J., Stamatakis M., “Ophiolites Associated with Pottery Production in Bronze Age Crete,” Archaeometry, vol. 60.4, 2018, p. 731-749. 

Liard F., “Production and trade of pottery in the so-called ‘South Coast’ fabric in Bronze Age Crete: Current interpretations and recent findings at Malia, northern Lassithi,” Journal of Archaeological Science: Reports, vol. 19, 2018, p. 973-982. 

Liard F., “Petrographic analysis of three Neopalatial and Postpalatial conical cup assemblages,” in Driessen J. et al. (eds.), Excavations at Sissi. Preliminary Report on the 2011 Campaign (AegIS, 6), Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2012, p. 169-184.

Liard F., “Macroscopic analysis of three Neopalatial and Postpalatial conical cup assemblages. Preliminary Remarks on the Late Bronze Age semi-fine fabrics at Sissi,” in Driessen J. (eds.), Excavations at Sissi. Preliminary Report on the 2009-2010 Campaigns (AegIS, 4), Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2011, p. 197-210.

Kondyli F., Baker J., Daly K., Larson S., Liard F., “Thebes at the Time of the Catalans: Excavating a Late 13th- mid 14th-Century Bothros Between the Ismenion Hill and the Elektra Gate,” Hesperia, 76 p., 2020, sous presse.

Liard F., Kondyli F., Kiriatzi E., “Exploring diversity in household pottery traditions in Crusader Greece: A case study from the city of Thebes, Boeotia,” Archaeometry, vol. 61, 2019, p. 1011-1038.

Liard F., “Craftsmen mobility, sociocultural microstructures and the perpetuation of Byzantine art: A bottom-up approach to pottery traditions,” in Rapp C., Stouraitis Y. (eds.), Microstructures and Mobility in Byzantium (Moving Byzantium Series), Vienne, Vienna University Press - Vandenhoeck & Ruprecht, 15 p., à paraître.

Liard F., Kondyli F., “Between Tradition and Experimentation: Technological Skills Behind the Art of Sgraffito at Medieval Thebes,” in Yenişehirlioğlu F., Böhlendorf-Arslan B., Kontogiannis N. (eds.), Glazed Wares as Cultural Agents in the Byzantine, Seljuk and Ottoman Lands, Istanbul, ANAMED Publications, 16 p., 2020, sous presse.

Curriculum Vitae

CV_Fl.Liard_2020.pdf
Document Adobe Acrobat 698.9 KB

Contact


Centre de recherches en histoire du droit, des institutions et de la société

Actualités