Éloïse Adde

Après avoir travaillé au CEFRES de Prague, à l’université Humboldt de Berlin et à l’université du Luxembourg, Éloïse Adde a rejoint en 2020 le CRHiDI en tant que Marie Skłodowska-Curie fellow (Call 2019).

 

Elle est docteure en histoire médiévale (Paris 1 Panthéon Sorbonne) et en littérature tchèque (Paris 4 Sorbonne). Sa thèse de doctorat porte sur le lien entre vernacularisation et construction identitaire, et les réalités sociales et politiques que ces phénomènes subsument dans la Bohême du XIVe siècle. Ses travaux traitent encore la notion d’Empire à l’époque des Luxembourg et les modalités de la construction du droit à régner et de la mise en place du contrat politique dans l’espace disparate du Saint Empire romain. Elle s’intéresse encore aux questions de flux textuel et d’histoire et réception des textes entre la fin du Moyen Âge et le début de l’époque moderne. Aujourd’hui, elle entreprend d’élaborer une archéologie de la nation dans le cadre de son nouveau projet de recherche : Nation – Power – Subjectivity: The Making of National Subjects in Late Medieval Bohemia and Brabant (1300-1450).

Mots clés

nation - contrat - domination - Bohême - Luxembourg - Brabant - communication politique - vernacularisation - Saint Empire

Publications majeures

La Chronique de Dalimil et les débuts de l’historiographie nationale tchèque en langue vulgaire, préface de Jacques Le Goff, Publications de la Sorbonne, 2016.
 
"Les bourgeois de Bohême et l’impossible légitimation ? La conjuration de Prague et de Kutná Hora de février 1309", dans 49e Congrès de la SHMESP : Contester au Moyen Âge, Rennes (23-26 mai 2018), Éditions de la Sorbonne, Paris, 2019, p. 171-185.
 
"'Communauté du royaume' et affirmation de la noblesse dans les pays tchèques (XIIIe-XIVe siècles)", dans Dominique Barthélemy, Isabelle Guyot-Bachy, Frédérique Lachaud, Jean-Marie Mœglin (éds.), La « communauté du royaume » (Angleterre, Écosse, France, Empire, Scandinavie), de la fin du 10e siècle au début du 14e siècle, théories et pratiques, Nancy – 6 novembre / 8 novembre 2014, Presses universitaires de Paris Sorbonne, Paris, 2019, p. 313-329.
 
"The Justification of Tyrannicide in the Chronicle of Dalimil. The Czech Nobility as the 'Mystical Body' of the Realm", dans Medievalista online. Revista especializada em Estudos Medievais, 23, 2018 (online: https://journals.openedition.org/medievalista/1606).
 
"Environnement textuel et réception du texte médiéval. La deuxième vie de la Chronique de Dalimil", dans Médiévales. Langues, textes, histoire, 73, 2018, p. 169-191.

 

"Le Renouveau national tchèque, un second souffle pour les sources médiévales de Bohême ?", dans Isabelle Guyot-Bachy, Jean-Marie Mœglin (éds), Naissance de la médiévistique : les historiens médiévistes et leurs sources en Europe (XIXe - début du XXe siècle), Droz (Collections de l’EPHE), Genève, 2015, p. 95-113.

Contact

Mail : 


Actualités

Le CRHiDI devient le Centre de recherches en histoire du droit, des institutions et de la société