Midi CRHiDI : Éviter une transition délicate ? Étude comparative de cas de succession féminine dans les principautés des Pays-Bas aux XIVe et XVe siècles

03 mai 2021

Mis sur pied en 2014, les Midis du CRHiDI sont l'occasion de donner la parole aux chercheur·e·s du centre (ou d'institutions extérieures) afin de présenter une recherche en cours. Ils doivent permettre de montrer l'actualité des recherches en histoire du droit et des institutions telles qu'elles sont menées actuellement.

 

Intervenante : Camille Rutsaert

 

Dans le cadre de cette rencontre, Camille Rutsaert reviendra d’abord sur les résultats de son mémoire, défendu en juin 2019 à l’UCLouvain, sous la direction de Gilles Lecuppre. Cette recherche avait pour sujet « La préparation à la succession féminine dans les principautés des Pays-Bas aux XIVe et XVe siècles » et mêlait une approche genrée, sociale et politique, à l’histoire de l’éducation, dans une perspective comparative. Dans la continuité de ce sujet, sa thèse, aujourd’hui, porte sur la vie de Jeanne de Brabant (1322-1406), une des trois princesses étudiées dans cette analyse, et la présentation de ce nouveau projet de recherche fera l’objet de la seconde partie de cette rencontre.

 


Jeanne de Brabant

Source de l'image : Généalogie paternelle de Charles Quint (Bruxelles, KBR, ms. 14569). 

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:JohannavanBrabant.jpg

Jeanne de Brabant, Marguerite de Male et Jacqueline de Bavière sont trois femmes qui succédèrent à leurs pères en tant que duchesses ou comtesses de principautés des Pays-Bas. Membres de la noblesse princière, ces trois femmes reçurent une éducation à la hauteur de leur rang et des aspirations de leur proche pour leur futur. À quoi cette éducation correspondait-elle ? En tant que futures responsables de duchés ou de comtés, leurs pères respectifs les préparèrent aux responsabilités à venir, ainsi qu’ils préparèrent leurs sujets à la situation particulière qui s’annonçait. Quelles mesures furent prises dans ce sens, et quand ? Comment les princesses des Pays-Bas furent-elles formées et quels rôles tinrent-elles en politique, avant leur principat ? Et quelles mesures les princes prirent-ils auprès de leurs sujets pour assurer la transition vers ce principat ?

 

Dans l’étude de la vie de Jeanne de Brabant, quels impacts ces dispositions préparatoires politiques et pédagogiques eurent-elles sur son principat ? Depuis sa naissance jusqu’à sa mort, la vie de cette princesse de Brabant est restée dans l’ombre de l’histoire, malgré quelques recherches sur le Brabant, Wenceslas de Bohême ou les rapports de la duchesse avec la famille des ducs de Bourgogne. Quelles furent les actions de Jeanne en tant que duchesse, au côté de Wenceslas, et après la mort de celui-ci ? Qui entouraient cette femme de pouvoir, la conseillaient et l’aidaient dans sa vie quotidienne ? Qui et quelles activités la distrayaient et l’amusaient ? Quelles étaient aussi les croyances et les préoccupations de cette princesse, épouse et duchesse ?


Informations pratiques

 

03/05/2021 - 12h30-14h - sur Teams

Accueil et présentation de l'intervenante - Exposé - Discussion.

 

Université Saint-Louis - Bruxelles

Bvd du Jardin Botanique, 43

1000 Bruxelles

 

La participation aux midis est gratuite, mais l'inscription est obligatoire via ce FORMULAIRE pour le 30/04/2021 (12h) au plus tard.

 

 

Centre de recherches en histoire du droit, des institutions et de la société

Actualités