Midi CRHiDI : Requêtes et communication politique en temps de guerre à la fin du Moyen Âge (Angleterre, France et principautés bourguignonnes)

01 mars 2021

Mis sur pied en 2014, les Midis du CRHiDI sont l'occasion de donner la parole aux chercheur·e·s du centre (ou d'institutions extérieures) afin de présenter une recherche en cours. Ils doivent permettre de montrer l'actualité des recherches en histoire du droit, des institutions et de la société telles qu'elles sont menées actuellement.

 

Intervenant : Prof. Quentin Verreycken

 


Dans le cadre de cette rencontre, Quentin Verreycken présentera son nouveau projet de recherche postdoctoral pour lequel il vient d’obtenir le mandat de Chargé de recherches F.R.S.-FNRS et qui sera réalisé conjointement au sein du Centre d’histoire du droit et de la justice (UCLouvain) et du CRHiDI.

 

Plus précisément intitulé Les voix de la guerre : requêtes, complaintes et conflits militaires au XVe siècle (Angleterre, France et principautés bourguignonnes, 1415-1485), ce projet de recherche vise à étudier l’impact de la guerre sur la communication politique entre sujets et Prince à la fin du Moyen Âge. Dans quelle mesure les conflits militaires et leurs ravages modifient-ils les relations entre monarque et sujets à la fin du Moyen Âge ? Le dialogue politique est-il rompu ou au contraire renforcé ? Face à la propagande royale ou princière, comment les sujets expriment-ils leurs opinions et cherchent-ils à tirer leur épingle du jeu ? Afin de répondre à ces questions, cette recherche entreprend une étude comparative des requêtes et de la littérature de complainte relatives à la guerre dans trois espaces politiques en compétition au XVe siècle : l’Angleterre, la France et les principautés bourguignonnes (anciens Pays-Bas, Bourgogne et Franche-Comté).

 

Source de l’image : Jacques Legrand, Livre des bonnes mœurs (Paris, BnF, ms. 1023).
Source de l’image : Jacques Legrand, Livre des bonnes mœurs (Paris, BnF, ms. 1023).

À la fin du Moyen Âge, requêtes et complaintes (poèmes, pamphlets et chansons politiques) constituent en effet des moyens privilégiés pour interpeller le monarque et l’opinion, en exprimant une demande ou un grief. Parfois subversives ou contestataires, elles en appellent néanmoins fréquemment à la bénévolence du prince et participent donc à l’affirmation de sa souveraineté. En analysant les usages et la circulation des requêtes et complaintes, comment elles permettent de négocier avec le souverain et dans quelle mesure elles parviennent à mobiliser l’opinion afin de manifester une contestation, cette recherche vise ainsi à étudier les différentes réponses des sujets face aux troubles causés par la guerre.

Informations pratiques

1/03/2021 - 12h30-14h - sur Teams

Accueil et présentation de l'intervenant - Exposé - Discussion.

 

Université Saint-Louis - Bruxelles

Bvd du Jardin Botanique, 43

1000 Bruxelles

 

La participation aux midis est gratuite, mais l'inscription est obligatoire via ce FORMULAIRE pour le 26/02/2021 (12h) au plus tard.

Centre de recherches en histoire du droit, des institutions et de la société

Actualités