Projet FED-tWIN SHARE

"Supply a Fair and Transparent Access to a shared Heritage - the ‘Africa Archives’ - to implement Decolonised Research about Belgian colonisation in Congo, Rwanda and Burundi (1885-1962)"

Le projet FED-tWIN SHARE vise à tirer parti de la relocalisation des "archives africaines" vers les Archives de l'État en Belgique et de l’expertise de l'Université Saint-Louis – Bruxelles dans le champ de l'histoire coloniale afin de permettre aux sociétés belge, congolaise, burundaise et rwandaise de renouer avec leur passé colonial. 

 

Ce projet vise à augmenter l'accessibilité des "archives africaines" grâce à la rédaction de nouveaux instruments de recherche et à la rétro-conversion des instruments existants quand ils sont disponibles. Il posera également les base du rapatriement numérique de ces archives et le transfert de connaissances sur celles-ci. Par ces deux éléments, le projet FED-tWIN ambitionne de décoloniser les "archives africaines".

 

Parallèlement, ces archives seront au cœur d’un vaste projet de recherche consacré à la violence interraciale en contexte colonial. Ce phénomène protéiforme a été largement mis en exergue en tant qu’il concerne l’État indépendant du Congo (1885-1908) et l’indépendance du Congo (1960), il est à présent nécessaire de l’appréhender également sur le temps long de la colonisation. Il est ainsi indispensable de détailler la violence interraciale comme un élément structurel de la colonial et un élément inhérent à toute activité dans un contexte (post)colonial.

 

Les "archives africaines" (1885-1962) se composent principalement de deux grands ensembles de fonds. Le premier est composé des archives produites originellement par le Gouvernement général du Congo (dit Administration d’Afrique) chapeautant les territoires sous mandat belge du Ruanda-Urundi ainsi que par son prédécesseur en droit à savoir le « Gouvernement local » de l’État indépendant du Congo  (soit environ 5 kilomètres linéaires). Le second englobe les archives produites par l’ancien ministère des Colonies (dit Administration d’Europe), par son prédécesseur en droit le Gouvernement Central embryonnaire de l’État indépendant du Congo, ainsi que par ses successeurs en droit (ministère du Congo et du Ruanda-Urundi et ministère des Affaires africaines) (soit environ 4,5 kilomètres linéaires).

Partenaires

Le projet SHARE bénéficie du financement du SPP Politique scientifique fédérale (Belspo) dans le cadre du programme FED-tWIN. Il est réalisé en collaboration avec les Archives de l’État et l’Université Saint-Louis - Bruxelles.

Collaborateurs

 

Chercheuse: 

Bérengère Piret (Université Saint-Louis – Bruxelles et Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier)

 

Collaborateurs: 

  • Luis Angel Bernardo y Garcia (Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier)
  • Delphine Lauwers  (Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier)
  • Marie Van Eeckenrode  (Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier)

 

Promoteurs du projet :

  • Nathalie Tousignant (Université Saint-Louis – Bruxelles / Université catholique de Louvain
  • Pierre-Alain Tallier  (Archives générales du Royaume)

Centre de recherches en histoire du droit, des institutions et de la société

Actualités