Après-midi inaugural de ModerNum, réseau des modernistes francophones de Belgique

Une vie de recherche(s). Témoignages pluridisciplinaires autour des Temps Modernes

Pourquoi étudier les temps modernes ? Pourquoi choisir d’aborder cette période par le biais d’une discipline plutôt qu’une autre (à moins que ce ne soit la discipline qui crée l’intérêt pour la période) ? Quels rapports entretenir avec sa discipline ? Quel parcours de recherche envisager ? Comment construire un savoir historique ? En quoi le contexte dans lequel s’inscrit un chercheur l’influence-t-il ? Et, réciproquement, comment le chercheur peut-il influencer l’environnement scientifique ou la sphère publique ? Ces quelques questions sont sans doute parmi celles que tout chercheur se pose un jour. La vie de celui-ci ne se résume néanmoins pas aux murs d’une université, d’une institution scientifique ou d’un centre de recherches…

 

Pour inaugurer le réseau ModerNum, ses fondateurs ont souhaité donner la parole à quelques modernistes de Belgique francophone et les inviter à témoigner de leur parcours de recherche afin de permettre aux jeunes chercheurs de réfléchir à leur propre processus d’élaboration des savoirs ainsi qu’aux pratiques qui en découlent. Il ne s’agira donc pas tant de célébrer des trajectoires personnelles que d’offrir à chacun des pistes de réflexion méthodologique sur le métier de la recherche.

 

Ces premières rencontres organisées par ModerNum espèrent également être l’occasion d’engager des collaborations et des synergies entre les modernistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles tout en ouvrant l’horizon aux réseaux et associations existants par ailleurs.


Programme

13h30 – Accueil

 

13h45 – Présentation de ModerNum par le comité

 

14h15 – Agnès Guiderdoni (FNRS, UCL) : Early modern entre textes et image : interdisciplinarité ou non-lieu des disciplines ?

 

15h – Paola Moreno (ULg) : Au commencement fut Erasmus. Mon parcours européen, entre philologie et humanité

 

15h45 – Pause

 

16h – Monique Weis (FNRS, ULB) : De l’histoire diplomatique à l’étude du fait religieux et à l’analyse de discours. Parcours d’une moderniste malgré elle

 

16h45 – Sabine Van Sprang (MRBAB) : Quand l’historien de l’art rencontre l’historien. Quelques réflexions sur l’approche interdisciplinaire dans l’analyse des peintures du XVIe et XVIIe siècles

 

17h30 – Conclusions suivies d’un drink de clôture

Informations pratiques

Vendredi 8 mai 2015

Bibliothèque Royale de Belgique

4 Boulevard de l’Empereur, 1000 Bruxelles

Salle Sky Room 1


Inscription souhaitée via le formulaire en ligne.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lee Dowless (mercredi, 01 février 2017 19:30)


    Ridiculous story there. What happened after? Thanks!

News