Bérengère Piret

Depuis 2010, Bérengère Piret interroge les archives du Congo belge quant à l’organisation et aux pratiques judiciaires qui ont cours à l’époque coloniale. Parallèlement, elle tente de cartographier les pratiques sociales répréhensibles qui conduisent les justiciables congolais devant tribunaux du Congo, et plus particulièrement devant le tribunal de district. Précédemment, elle a consacré ses recherches aux institutions carcérales du Congo dont la prison centrale de Stanleyville (aujourd’hui Kisangani). Elle est titulaire d’une maîtrise en Histoire (Université catholique de Louvain) et d’une maîtrise en archivistique (Vrije Universiteit Brussel).

Mots clés

Crime & justice (histoire du) – Congo belge – Histoire institutionnelle – Enfermement carcéral – Archives.

Titre de la thèse de doctorat

La justice coloniale en procès. Organisation et pratique judiciaire, le tribunal de district de Stanleyville (1935-1955).

Publications majeures

PIRET B., Les cent mille briques. La prison et les détenus de Stanleyville, Lille, 2014.

 

PIRET B., L’organisation judiciaire du Congo belge. Essai de synthèse, dans Van Schuylenbergh P., Lanneau C. et Plasman P.-L. (dir.), L'Afrique belge aux XIXe et XXe siècles, Nouvelles recherches et perspectives en histoire coloniale, Bruxelles, Peter Lang, 2014, p.163-178.

 

PIRET B., Hyppolite Martin contre Ministère public. De la répression judiciaire des violences commises par les agents de la Colonie, dans Piret B. et alii (éd.), Droit et justice coloniale en Afrique. Traditions, productions, réformes, Bruxelles, Université Saint-Louis – Bruxelles éd., 2014, p. 79-96.

 

PIRET B., Inventaire des archives de Félix Fuchs (1887-1927) conservées au Musée royal de l’Afrique centrale, coll. Inventaire des archives historiques, n°59, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, 2011, 144 p.

En ligne: http://www.africamuseum.be/collections/archives

Contact

Mail : berengere.piret[at]usaintlouis.be

Tél. : (32) (0)2 792 35 12


News